Prev
Next
Play

Richard Branson : « le business sera humaniste ou ne sera pas »

Richard Branson est connu pour le lancement de son magazine étudiant à l’âge de seize ans, sa conquête de l’industrie musicale ou encore sa tentative de tour du monde en montgolfière. Il évoque aujourd'hui son projet d’aller dans l’espace l’année prochaine. Mais n'oublie pas de rappeler « Les journaux de rue ont eu un réel impact positif. C’est merveilleux de voir qu’ils ont permis d’aider tant de gens... »

ABONNEZ-VOUS EN LIGNE

MACADAM, un magazine d’un nouveau type

Macadam est le premier titre de la presse de rue francophone. Il est vendu 3 euros. 2 euros minimum reviennent directement au vendeur colporteur. Le magazine est animé par une équipe de journalistes professionnels bénévoles qui offrent un nouveau regard sur les solidarités en mettant en  avant les hommes, les femmes, les initiatives porteuses de solutions.

DEVENEZ VENDEUR DÉCOUVREZ L'ASSOCIATION

Choisissez l'abonnement solidaire

Parce que les vendeurs ne sont pas encore présents sur tout le territoire français, Macadam propose l'abonnement solidaire. Le coût annuel de l'abonnement est de 32 € pour 10 numéros. 10 € reviennent à l'association "les artisans du Macadam" qui développera des ateliers d'écriture et des animations au service des vendeurs.

ABONNEZ-VOUS EN LIGNE
Les actus de l'association
» Voir toute la page Actus de l'association
Les invités de la rédaction
» Voir toute la page Invités
Au sommaire ce mois-ci

Numéro 111, janvier-février 2014

on 26 janvier 2014

Richard Branson est connu pour le lancement de son magazine étudiant à l’âge de seize ans, sa conquête de l’industrie musicale ou encore sa tentative de tour du monde en montgolfière (…)

» Voir toute la page Numéros
Sur France Info : Macadam spécial France-Allemagne, pour fêter 50 d’amitié franco-allemande

Des mots qui blessent : "l'uppercut" franco-allemand. Et un journal pour fêter au contraire 50 ans d'amitié franco-allemande : un numéro spécial de Macadam et de son homologue allemand vendu à partir d'aujourd'hui de chaque côté du Rhin.
Lire l'article sur franceinfo.fr